Media Advisory  - February 9, 2021

Advocates Across Country Call on Federal Government to Provide Free Prescription Contraception 


Access to contraception is a human right. Universal coverage for contraception empowers people, improves health outcomes, and leads to significant cost savings. 

Today, Action Canada for Sexual Health and Rights and the AccessBC Campaign are calling on the federal government to announce universal no-cost prescription contraception in its 2021 budget.

“Being able to control your fertility shouldn't be reserved for people who can afford it. It is high-time for Canada to step up and provide cost coverage for contraception,” says Kara Gillies, Executive Director of Action Canada for Sexual Health and Rights.

“We need to listen and believe youth when they tell us what they need, and support them in making the choices that are best for them. It is important we trust young people as agents and decision-makers, and as experts in their own lived experiences and bodies,” said Emily Wiesenthal, a BC medical student and member of the AccessBC campaign. “Access to free prescription contraception holds significant benefits for youth, who face additional barriers in terms of cost and confidentiality.”

In Canada, unintended pregnancies cost Canadian health systems millions of dollars each year. Studies have shown that providing universal contraception coverage could see that entire amount saved in as little as six to twelve months. 

For example, a Colorado program offering free IUDs to young people, at a cost of $28 million, saw a 54% reduction in teen pregnancies and 64% in teen abortion rates over eight years, saving the government an estimated $70 million. A ​separate 2015 study in the Canadian Association Medical Journal​ estimated that the cost of delivering universal contraception across Canada would be $157 million, but the savings for direct medical costs of unintended pregnancy alone, would be approximately $320 million.

When people who can get pregnant--especially young people--are empowered to choose if, when, and how many children to have, they are better positioned to continue their education and access employment opportunities, which has positive impacts on income, mental health, family stability and children’s well-being.

Other campaigns are moving across the country advocating for universal access to no-cost prescription contraception in their own provinces, such as Ontario’s CoverContraceptiON, and Manitoba’s Birth Control Access for Manitoba. The CoverContraception group is led by Ontario health care providers, asking the Ford government to implement its own free contraception policy for Ontarians.

Universal coverage of contraception in Canada through a federal plan is an effective method to increase healthcare equity and access, and to ease the burden of healthcare spending, especially during the COVID-19 era when many people are financially stressed and contraceptive access has been compromised. Action Canada and AccessBC call upon the Canadian federal government to:

  • Provide universal cost coverage of all forms of contraception, for all people in Canada;

  • Sponsor public education campaigns to endorse and circulate the Society of Obstetricians and Gynecologists of Canada guidelines and information about contraceptive methods and use;

  • Launch a National Sexual Health Survey, with a robust set of sexual health indicators, including contraceptive prevalence rates;

  • Engage relevant professional bodies to implement task shifting models across all jurisdictions to improve access to contraceptive counselling, prescriptions, and IUD and implant insertion; and

  • Implement a National Pharmacare Strategy that is universal, single-payer, portable, accessible and comprehensive.
     

Des militant-es de tout le pays demandent au gouvernement fédéral de fournir gratuitement la contraception sur ordonnance 

 

L’accès à la contraception est un droit humain. La couverture universelle de la contraception améliore l’autonomie personnelle et les résultats de santé, et génère d’importantes économies. 

Aujourd’hui, Action Canada pour la santé et les droits sexuels et la campagne AccessBC demandent au gouvernement fédéral d’inclure dans son budget de 2021 l’accès universel et gratuit à la contraception sur ordonnance.

« La capacité de contrôler sa fertilité ne devrait pas être réservée aux personnes qui en ont les moyens. Il est grand temps que le Canada prenne les devants et couvre le coût de la contraception », a affirmé Kara Gillies, directrice générale d’Action Canada pour la santé et les droits sexuels.

« Nous devons écouter et croire les jeunes personnes lorsqu’elles nous font part de leurs besoins, et les aider à faire les meilleurs choix pour elles. Il est important de leur faire confiance en tant qu’agentes, décideuses et expertes de leurs propres expériences et de leurs corps », a affirmé Emily Wiesenthal, étudiante en médecine de la Colombie-Britannique et membre de la campagne AccessBC. « L’accès gratuit à la contraception sur ordonnance comporte des avantages importants pour les jeunes, qui rencontrent des obstacles supplémentaires liés au coût et à la confidentialité. »

Au Canada, les grossesses non planifiées coûtent des millions de dollars par année aux systèmes de santé. Des études montrent qu’une couverture universelle de la contraception pourrait permettre d’économiser la totalité de ce montant en seulement six à douze mois.

 

Par exemple, pour une somme de 28 millions $, un programme du Colorado offrant des DIU gratuits aux jeunes a conduit en huit ans à une réduction de 54 % du nombre de grossesses adolescentes et de 64 % du taux d’avortement chez les adolescentes, se traduisant par des économies d’environ 70 millions $ pour le gouvernement. Une étude publiée en 2015 dans le Journal de l’Association médicale canadienne indique que la mise en œuvre de la couverture universelle de la contraception au Canada pourrait coûter 157 millions $, mais entraînerait des économies d’environ 320 millions $, seulement en coûts médicaux directs liés aux grossesses non planifiées.

Lorsque les personnes qui peuvent devenir enceintes – en particulier les jeunes – sont habilitées à décider si elles veulent des enfants, combien et à quel moment, elles sont mieux placées pour poursuivre leurs études et accéder à des possibilités d’emploi, ce qui a des impacts positifs sur le revenu, la santé mentale, la stabilité familiale et le bien-être des enfants.

D’autres campagnes réclament l’accès universel et gratuit à la contraception sur ordonnance dans leur province, notamment CoverContraceptiON en Ontario et Birth Control Access for Manitoba au Manitoba. Le groupe CoverContraception est dirigé par des prestataires de soins de santé de l’Ontario qui demandent au gouvernement Ford de mettre en œuvre une politique de contraception gratuite pour les Ontarien-nes.

La couverture universelle de la contraception au Canada par un régime fédéral serait une manière efficace d’accroître l’équité et l’accès aux soins de santé et d’alléger le fardeau des dépenses en soins de santé – particulièrement en période de COVID-19, alors que de nombreuses personnes sont en difficulté financière et que l’accès à la contraception est restreint. Action Canada et AccessBC demandent au gouvernement fédéral de :

  • fournir une couverture universelle des coûts de toutes les formes de contraception, pour toutes les personnes au Canada;

  • parrainer des campagnes d’éducation du public afin d’appuyer et de disséminer les directives cliniques de la Société des obstétriciens et gynécologues du Canada ainsi que des informations sur les méthodes contraceptives et leur utilisation;

  • lancer une Enquête nationale sur la santé sexuelle comprenant un ensemble bien conçu d’indicateurs de santé sexuelle, y compris les taux d’utilisation de la contraception;

  • engager les organismes professionnels pertinents dans la mise en œuvre de modèles de transfert de tâches dans l’ensemble des provinces et territoires, afin d’améliorer l’accès au counseling en matière de contraception, aux ordonnances et à l’insertion de DIU et d’implants; et 

  • mettre en œuvre une Stratégie nationale d’assurance-médicaments universelle, transférable, accessible, complète et à payeur unique.

 

fin-2 (1).png

We are a group of young people from around British Columbia calling for free prescription contraception.

Follow the campaign on social media
  • Facebook Social Icon
  • Twitter Social Icon